Passionné par l’histoire, j’ai été et suis toujours un lecteur infatigable de biographies

Dans la vie des hommes, qu’ils soient illustres ou non, il y a toujours ces moments de basculement qui m’ont toujours intrigué et dont les causes sont si profondes qu’elles demeurent invisibles, surtout par l’intéressé. J’ai été tenté par l’écriture de biographies, mais il est certain que le travail de recherche que cela implique m’a éloigné de l’écriture.
Et puis un jour, la vie professionnelle étant arrivée à son terme, cette envie d’écrire est revenue, tournée cette fois vers un genre totalement différent : l’écriture d’histoires, de contes pour les enfants.
J’ai alors commencé avec enthousiasme à écrire des contes en prose dont le résultat ne me donnait pas franchement satisfaction. Malgré cela, j’avais promis à Morgane, une de mes petites filles, de lui écrire une histoire mettant en scène un corbeau et une pie. Le lendemain, devant le « silence » de la page blanche, une voix soudaine, venant de je ne sais où, m’a murmuré : « et si tu l’écrivais en vers sous forme de fable ».
De ma vie, je n’avais écrit un seul vers, cela me semblait tout à fait impossible, une gageure insurmontable, et cependant quelque chose d’irrésistible m’a poussé à le faire. Après avoir écrit le titre, ce qui, vous vous en doutez, ne présentait aucune difficulté, je suis allé à la ligne et là, miracle de la création, une main inconnue a couché sur la feuille ces quatre premiers vers :
Monsieur le corbeau en son territoire
Promenait sa Majesté noire.
Survint une pie volage,
Effrontée, babillarde et davantage.
Ainsi est né ce livre de Fables et de Poèmes.